Pourquoi opter pour l’autoconstruction de sa maison ?

Photo d'un plan de maison avec des crayons et une pince d'electricien

Ces dernières années, de plus en plus de Français optent pour l’autoconstruction pour bâtir leurs maisons individuelles. L’idée de superviser un chantier de construction vous tente ?

L’autoconstruction est une solution très accessible, mais qui requiert une grande motivation et une bonne préparation en amont. Quels sont les principes de l’autoconstruction ? Quels sont ses avantages ? Nos réponses dans cet article.

Qu’est-ce que l’autoconstruction ?

Qu’est-ce que l’autoconstruction ?

L’autoconstruction est une pratique qui consiste à construire sa maison soi-même avec ou sans l’aide de professionnels. L’autoconstructeur n’a pas forcément besoin de contacter des architectes, des constructeurs de maisons individuelles ou des maitres d’œuvre pour pouvoir réaliser son projet de construction. Par contre, il doit avoir quelques notions de base en bricolage et en construction de bâtiments.
Pour construire une maison, il n’est pas indispensable de consulter un constructeur de maison professionnel. Seulement, certains cas nécessitent de recourir à ses sous-traitants. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de conseils d’expert. En autoconstruction, vous pouvez aussi confier une partie des travaux (plomberie, électricité…) à une personne experte en la matière.

Quels sont les principes de l’autoconstruction ?

Comment gérer son propre chantier de construction ?

Avant de se lancer dans un projet d’autoconstruction, il y a des étapes et des principes de base à prendre en compte. En effet, tout gérer signifie que c’est à vous de :

1 – Diriger les activités administratives

Quel que soit le type de construction que vous allez réaliser, vous devez respecter et suivre toutes les étapes nécessaires afin d’officialiser votre projet au niveau de la mairie. Cette étape est indispensable, car le chantier ne peut pas démarrer sans permis de construire.

2 – Gérer votre budget

Pour mieux gérer votre budget, vous devez estimer en amont le coût général des travaux. Pour ce faire, vous devez établir une liste détaillée de tous les besoins et tenir compte des devis proposés par les fournisseurs en termes d’équipements, de matériaux et de terrain à bâtir.

3 – Dessiner le plan de votre future maison

Comment autoconstruire sa maison ? Il vous faut d’abord dessiner le plan de celle-ci. Il est vrai que cette étape est assez technique à réaliser. Pourtant, il est important de concevoir un plan de maison qui répond à vos besoins et à vos envies. C’est votre future maison, donc le choix est entre vos mains. Néanmoins, songez à vous informer au préalable sur les lois municipales en vigueur concernant les constructions dans votre zone géographique.
Si vous n’avez aucune idée de plan en tête, vous pouvez aussi choisir une maison en kit pour vous faciliter la tâche. Elle ne sollicite aucune technique de construction, car il suffit de faire l’assemblage des murs, des cloisons et des toitures qui sont déjà préfabriqués. Il s’agit d’une maison écologique qui permet de réaliser de véritables économies d’énergie. N’engageant pas de gros œuvres, la maison en kit peut être installée rapidement.

4 – Faire une étude du terrain

Avant de construire sa maison, il est crucial de faire un bilan du terrain à bâtir pour éviter les mauvaises surprises. Afin de garantir la fiabilité du terrain, choisissez-en un quoi est déjà :

  • Viabilisé
  • Délimité
  • Raccordé.

5 – Définir la réalisation des gros œuvres

La réalisation des gros œuvres implique de nombreux travaux :

  • La réalisation de l’excavation,
  • Le coulage du béton,
  • La construction des fondations,
  • L’ossature (en bois, en pierre brique, en métal ou mixte),
  • La charpente de toit.

Au vu de la difficulté de ces travaux, un expert doit intervenir pour les réaliser.

6 – S’occuper des travaux de second œuvre

En tant que bricoleur, vous pouvez peut-être prendre en main le second-œuvre. Il s’agit de :

  • La pose des portes, des cloisons et des fenêtres
  • L’installation de l’isolation thermique et phonique en utilisant les meilleurs matériaux isolants
  • L’installation électrique, mécanique, la ventilation (en respectant le système bioclimatique) et le chauffage.

7 – Définir en amont les travaux de finition

Pour les finitions, vous devez :

  • Choisir les revêtements des sols et des murs de votre maison
  • Prévoir la pose de bardage
  • Songer aux décorations.

Quels sont les avantages de l’autoconstruction ?

Pourquoi autoconstruire sa maison ? Cela permet de profiter d’avantages non négligeables.

1 – La maîtrise intégrale de votre projet

Vous pouvez prendre toutes les décisions et garder un œil sur votre projet. C’est à vous de choisir les matériaux à utiliser, alors optez pour ceux qui sont durables, performants et aptes à résister aux intempéries. Si vous projetez d’autoconstruire une maison en bois, misez sur du bois massif et isolant afin d’améliorer la performance énergétique de votre maison.

2 – Faire des économies

L’autoconstruction de maisons vous permettra de faire des économies. Elle ne nécessite pas beaucoup de main-d’œuvre comme une construction traditionnelle. De plus, en usant des meilleurs matériaux, vous pouvez bâtir une maison à basse consommation énergétique qui se révèlera très avantageuse sur le long terme.

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer