Quels sont les différents types de prêts immobiliers ?

Photo d'un couple consultant les différents types de crédits logement sur un document papier

Vous envisagez un prêt immobilier et vous demandez comment bien choisir votre type de crédit logement ?

Selon le type de votre bien, l’objectif et votre situation, vous pourrez choisir parmi plusieurs type de prêts immobilier. Il n’existe pas un crédit logement, mais plutôt une multitude de crédits différents adaptés aux besoins et aux profils de tous les emprunteurs.

Comment choisir sont type de crédit logement ?

Les banques ainsi que les établissements prêteurs vont vous proposer différentes sortes de crédits logement. Il sera différent selon ces critères :

La nature de votre projet d’acquisition, selon si vous achetez une résidence principale ou bien réalisez un investissement locatif.

Le type de bien : neuf ou ancien

Votre situation : votre profession par exemple car certains crédits ne sont accessible qu’à une certaine catégorie d’employés comme les fonctionnaire par exemple.

Quels sont les types de prêts immobilier bancaire ?

Le prêt amortissable :

Le plus commun des crédits immobilier classique et le crédit amortissable. Chaque mensualité versées par l’emprunteur sera divisé en deux parties, le capital et les interêts. Comme son nom l’indique, l’emprunteur va amortir une partie du capital total obtenu tout en remboursant les intérêts du prêt logement (maison) au fur et à mesure. Le crédit devra donc être soldé à échéance, au bout d’un certain nombre d’année spécifié à l’avance.

Le prêt In Fine :

Le prêt In Fine va vous permettre de rembourser le capital en une seule fois et ce à la fin du crédit. Durant toute la période de prêt, vous allez rembourser seulement les intérêts et l’assurance emprunteur. Grâce au prêt In Fine vous allez pouvoir déduire les intérêts fiscalement. C’est pourquoi il est plutôt destiné aux investissements locatifs

Le prêt relais :

Le prêt relais est un prêt non amortissable. Il va permettre de financer l’achat d’un nouveau bien avant même la vente du précédent. Ce qui est souvent le cas lors d’un changement de résidence principale. Même s’il est difficile est parfois délicat de coordonner les deux opérations, vous pouvez ne pas souhaiter pour autant abandonner l’idée d’acquérir le bien de vos rêves alors que vous n’avez pas encore vendu votre logement actuel. Le prêt relais est là pour ça, afin de gérer cette période de transition. Vous allez pouvoir acheter avant d’avoir vendu !

Les prêts d’aide à l’accession :

Les prêts d’aide à l’accession sont destinés à financer la résidence principale des ménages accédant à la propriété dans majeures partie des cas. Certains d’entre eux peuvent financer la totalité d’un prêt, tandis que seront plus complémentaires aux financements et ne pourront dépasser une quotité fixée par décret.

Prêt PAS : Le prêt accession sociale :

Le PAS à pour objectif principal de favoriser l’accès à la propriété aux foyers modestes avec un taux d’intérêts très avantageux car plafonné. Il va être accordé selon plusieurs critères : ressources, nombre de personnes dans le ménage, zone géographique, etc.

Prêt PC : Le prêt conventionné :

Le prêt conventionné permet aux futurs acquéreurs de bénéficier d’une aide personnalisée au logement APL à condition de remplir toutes les conditions. Il est obtenu auprès d’une banque signataire d’une convention avec l’état et peut-être accordé sans condition de ressources.

PTZ+ : Le prêt à taux zéro plus :

Le PTZ, prêt à taux zéro est un prêt de l’état avec un taux de zéro (nul) qui est destiné à acheter sa résidence principale. Il va s’adresser principalement aux acquéreurs achetant leur premier bien et sera accordé sous conditions de ressources, en fonction du nombres de personnes habitant le logement et à la situation géographique.

Son montant et sa durée vont elles aussi dépendre directement de la situation de l’acquéreur. Le PTZ+ ne pourra cependant pas financer la totalité de votre projet. Il viendra en complément d’un autre prêt immobilier. Il est actuellement reconduit jusqu’en 2023

PEL : Le prêt épargne logement :

Seuls les bénéficiaires d’un PEL (plan d’épargne logement) ou d’un CEL (compte épargne logement) désireux de réaliser un projet immobilier au titre de leur résidence principale vont pouvoir jouir d’un prêt PEL.

Il est destiné à financer l’achat d’un bien immobilier ou des travaux dans un bien que vous possédez déjà. Le taux du prêt est fixé dès l’ouverture du plan. Il est de 2,20 %. Vous pouvez céder vos droits à prêt à un membre de votre famille, mais à condition qu’il soit titulaire d’un PEL ouvert depuis au moins 3 ans.

Le prêt action logement :

Anciennement appelé prêt employeur, le prêt action logement correspond à l’ancien prêt 1% logement. L’acquéreur va bénéficier d’un taux favorable grâce à son employeur qui cotise qui cotise auprès d’un organisme collecteur.

Cependant le montant maximum du prêt sera de 40 000€ dans la limite de 40% du coût total de l’opération. Son taux d’intérêt sera de 0,5% hors assurance depuis 09/2020 et sa durée et limité a 25 ans maximum.

Le prêt actin logement est destiné à financer l’achat d’une résidence principale et sera soumis à des conditions de performances énergétiques.

Les caractéristiques financières des prêts immobiliers

Les caractéristiques financières sont des leviers qui permettent d’optimiser un financement de logement. Ils vont varier en fonction de la situation et du projet de l’emprunteur.

Le prêt à taux fixe :

Le taux d’intérêt ne change pas au fil du temps. L’emprunteur connait donc son taux d’interêts à l’avance.

Le prêt à taux révisable :

Les mensualités vont varier au fil du temps selon un indice de référence. Ces formules ont été mises au point pour protéger les emprunteurs des hausses de taux.

Le prêt cautionné :

Grâce au prêt cautionner, l’emprunteur peut faire appel à un organisme de cautionnement pour garantir son prêt immobilier.

Le prêt lissé ou prêt à paliers de remboursements :

Le prêt lissé ou avec palier a pour avantage d’arranger les mensualités en fonction des autres emprunts déjà effectué. Ainsi vous allez pouvoir garder un taux d’endettement dans les clous constamment.

Le prêt modulable :

A l’opposé, le prêt modulable lui va vous permettre d’augmenter ou de baisser les mensualités en fonction de vos revenus au fil du temps.

Le prêt hypothécaire :

Le prêt hypothécaire quand à lui est un prêt garanti par une hypothèque comme son nom l’indique.

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer